Prendre soin des autres

Les merveilleuses Capsules vides de LE HUBY

Quand on sait comment étaient préparés les remèdes autrefois et qu’on compare avec ce qui se pratique aujourd’hui, on est forcé d’avouer que les malades doivent bien de la reconnaissance à tous ces laborieux pharmaciens et savants, rivalisant de génie pour toujours perfectionner les remèdes au point de les rendre plus facile à prendre et même parfois agréables . S’il est triste de souffrir, nos maux ne sont alors plus aggravés par la terrible appréhension de ces médecines qui soulevaient le coeur de nos parents et grand-parents .

capsulesvides.jpg

Les capsules vides de Le Huby représentent bien un de ces perfectionnements . Elles sont composées de 2 petits tubes très bien confectionnés, en gélatine mince, fermés par un bout et s’emboîtant magnifiquement l’un dans l’autre, comme des étuis à aiguilles . Elles ont été inventées pour rendre facile la prise de tous ces médicaments dont l’odeur et la saveur sont très désagréables, comme la rhubarbe, l’aloès, le quinquina, la magnésie, le semen-contra, le sulfate de quinine et diverses poudres composées … Pour s’en servir, on ôte la partie servant de couvercle . Avec une fine spatule fabriquée dans du papier fort, on emplit la capsule de la substance médicamenteuse désirée . On peut la tasser pour en faire tenir davantage, en usant d’un bout d’allumette en guise de pilon, et on remet le couvercle et le tour est joué . Ces capsules sont bien préférables aux cachets en pain azyme, car chacun peut les emplir comme il veut . On les place ensuite dans une cuillerée d’eau pure ou sucrée; alors la gélatine se ramollit aussitôt mais sans se déchirer . Et on a le temps d’avaler le tout avec une facilité déconcertante . Tout un tas de remèdes désagréables peuvent ainsi être pris sans aucune répugnance .

capsules.jpg

Vous trouverez les capsules Le Huby dans toutes les bonnes pharmacies . Il y a le choix entre 5 grandeurs différentes et elles sont toutes d’un prix modique .

9 juin, 2007 à 16:10


Laisser un commentaire