Prendre soin des autres

Les injections vaginales

Il existe maintenant des injecteurs modernes, en caoutchouc, en nickel, avec ou sans piston, ou de simples pompes . On peut encore utiliser des irrigateurs ou de bons vieux clystères .clystre4.jpg

Quelques seringues sont aussi disponibles .Consulter les articles s’y rapportant et voyez votre pharmacien qui saura bien vous renseigner.

Nous vous proposons ci-dessous une seringue à lavement efficace . seringuelavement.jpg

Dans les maladies de la matrice, on procède à des injections, mais il ne faut pas employer de liquides chauds . Ce serait bien néfaste car la chaleur ramollit les tissus et il faut au contraire qu’ils gardent un certain ton pour continuer à soutenir correctement les organes internes .D’ailleurs cette région du corps, c’est à remarquer, n’est guère sensible au froid que lors des règles ou des suites de couches . Mais il ne faut pas non plus que le liquide employé soit plus froid que l’air ambiant .

Les injections sont utiles pour calmer les écoulements connus sous le nom de « flueurs blanches », « humeurs âcres » et qui occasionnent des cuissons . Il faut les renouveller toutes les 3 heures .toiletteintime2.jpg

Pour nettoyer complètement la cavité du vagin, il convient d’utiliser une chaise percée si on en possède une . Ou alors de s’asseoir sur le bord d’une chaise normale et de placer une cuvette en dessous qui recueillera le liquide . Après avoir introduit délicatement la canule ou l’embout de la seringue, on rapproche les 2 grandes lèvres en les pressant avec les doigts . N’ayez crainte! Il s’agit simplement de comprimer l’ouverture et d’empêcher que le liquide ne ressorte au fur et à mesure qu’il pénètre . Ainsi il emplit la cavité, la distend, la masse en effaçant les plis intérieurs au fonds desquels l’eau ne pourrait pas parvenir sans cela . Et le col de la matrice lui-même se trouve baigné . On introduit en le retenant ainsi un bon verre de liquide . Au bout de 10 minutes, on le laisse retomber dans la cuvette et on recommence à nouveau jusqu’ à ce que le liquide revienne parfaitement propre . Cette façon de faire est recommandée lorsque les écoulements sont purrulents ou glaireux, lors de vaginites dues à une blennorrhagie par exemple. Ainsi on peut ensuite passer à l’injection du liquide médicamenteux proprement dit, en étant assuré que le remède arrivera bien au contact des tissus nettoyés et produira tout son effet .

toiletteintime.jpg

Scéance de lavage vaginal

Les injections peuvent se faire avec du Goudron de Guyot, en en mettant une cuillerée à soupe dans un litre d’eau . On peut aussi utiliser une décoction de guimauve et de mauve pour calmer les douleurs avec une eau dans laquelle on aura au préalable fait bouillir une tête de pavot . On procède aussi parfois à des injections fortifiantes avec du vin rouge, de bonne qualité, employé pur il fera un bon effet . Une forte décoction d’écorce de chêne ou de feuilles de noyer agira de manière analogue . Et lorsque les écoulements ou pertes blanches répanderont une mauvaise odeur, on injectera du Coaltar saponiné, remède excellent, ou de l’eau phénique . Parfois on peut réaliser des injections de morphine ou de chlorophorme pour calmer des douleurs violentes ou même de bromure pour abattre les excitations sexuelles anormales , comme c’est le cas dans certaines crises d’hystérie, de fureur utérine ou de nymphomanie .

Ne mettez pas vos parties intimes dans les mains de n’importe qui. Il y a pléthore sur le marché de produits nocifs contenant des polyphosphates, des parabens, des tensioactifs, du sodium lauryl sulfate si agressif pour les muqueuses, des formaldehydes, des nitrosamines, des colorants et des composés aromatiques,  tous hautement dangereux pour la santé . Sous la dénomination de « Lotions », aux appelations les plus pompeuses, la cosmétique fournit des produits qui n’ont de doux que le nom . Nous avons eu l’occasion d’en analyser quelques uns, produits de toilette très connus, qui sont en fait de l’acide acétique obtenu par distillation des bois, c’est à dire contenant des matières empyreumatiques très irritantes pour la peau . Et que dire de ceux obtenus après distillation des dérivés pétroliers ? Devant cet état de chose, nous avons composé une formule de lotion à base de vinaigre doux, naturelle et sans aucun produit chimique . Vous la trouverez sous le nom de « Lotion vinaigrée du Progrès ». Son emploi pour la toilette intime, faite intelligemment, préserve de toute contagion et détruit tous les germes .

 

28 juillet, 2007 à 8:46


Un commentaire pour “Les injections vaginales”


  1. DUPAS Marie écrit:

    Bonjour
    J’aimerai savoir comment se passe une injection vaginale et quelle genre de seringue utilise-t-on?


Laisser un commentaire